MAISON DE BOURBON (1371-1598)

 

XXI. 

Jean VII (1371-1393)

 XXII. 

Louis I (1393-1446)

XXIII. 

Jean VIII (1446-1447)

XXIV. 

François (1448-1495)

XXIV. 

Charles (1495-1514) 1er Duc (1515-1537)

XXVI. 

Antoine de Bourbon, 2e Duc (1537-1562)

XXVII. 

Henri I, 3e Duc (1562-1598)

 

ORIGINES

* Robert, comte de Tours, fils de Théodebert, d'une famille saxonne implantée en France depuis le VIesiècle a un fils, Robert I le Fort, que Charles II le Chauve nomme en 851 pour arrêter l'invasion normande, comte d'Outre-Maine, d'Anjou et de Blois

* Robert le Fort (mort en 855) épouse Adélaïde de Bourgogne et d'Alsace, épouse en premières noces du duc de Bourgogne dont elle avait eu Conrad et Hugues l'Abbé, duc de France. De Robert le Fort, elle a :

Robert I, qui suit

Eudes, duc de France, époux de Thiorée et père de Guy

Richilde, femme de Thibault de Tours, tige des comtes de Blois.

* Robert I, duc de France, puis roi (855-923) a, de Béatrice de Vermandois :

Hugues le Grand, qui suit

Emma (morte en 934), femme de Raoul de Bourgogne (935), mère de Louis IV d'Outremer, époux de Gerberge de Saxe dont fils Lothaire aura d'Emma d'Italie Louis V sans progéniture d'Adélaïde d'Anjou

* Hugues le Grand, duc de France, Bourgogne et Aquitaine (mort en 956) épouse Edwige, fille d'Henri l'Oiseleur, duc de Saxe et  roi de Germanie (876 – 936), sœur de Gerberge de Saxe, reine de France, et d'Othon I le Grand, duc de Bourgogne. Il en a :

* Hugues Capet (941-996) qui, d'Adélaïde de Poitou, engendre :

*  Robert II le Pieux. Ce dernier épouse :

1°) en 988, Suzanne ou Rosala de Provence (950-1003), fille de Bérenger, roi  d'Italie, répudiée en 992

2°) en 996, Berthe de Bourgogne, fille de Conrad le Pacifique, roi d'Arles, et de Mathilde, fille du roi Louis IV, veuve d'Eudes I, comte de Blois, répudiée en 998

3°) en 1002, Constance d'Arles (morte en 1032), fille du comte de Toulouse et nièce de Foulques Nerra, comte d'Anjou.

Robert II est père de :

Henri I, qui suit

Robert de Bourgogne

Adèle de France, femme de Baudouin V, comte de Flandre, et mère de Mathilde qui épousa Guillaume le Bâtard, duc de Normandie.

       

* Henri I (1008-1060) épouse en 1044 Anne de Kiev (1024-1075), fille de Jaroslaw, duc de Kiev. D'où :

* Philippe II (1052-1108) qui épouse Berthe de Hollande (1055-1093), fille de Florent I, comte de Hollande, et la répudie en 1091 pour épouser Bertrade de Montfort, femme de Foulques le Réchin , comte d'Anjou.

* Son fils Louis VI le Gros (1081 -1137) épouse, en 1104, Lucienne de Rochefort, répudiée en 1107, et, en 1115, Adélaïde de Savoie (morte en 1154). Il en a :

Louis VII le Jeune (1120 -1180), qui suit

Constance, épouse d'Eustache de Boulogne puis de Raymond V, comte de Toulouse

Robert, comte de Dreux, époux d'Havise d'Evreux, veuve de Rotrou II, comte du Perche et fils de Gauthier d'Evreux, comte de Salisbury

* Louis VII le Jeune épouse, en 1137, Aliénor d'Aquitaine (1123-1204), en 1154, Constance de Castille (morte en 1160), et,  en 1160, Adèle ou Alix de Champagne (1140-1206).

* Leur fils Philippe II Auguste (1165 – 1223) épouse, en 1180, Isabelle de Hainaut (1170- 1190), fille de Baudouin V,en 1193, Isembourg (1176-1236), fille de Waldemar le Grand de Danemark, et, en 1196, Agnès de Méranie, fille de Berthold IV, roi du Tyrol, répudiée en 1200.

* Le fils de Philippe II et Isabelle, Louis VIII le Lion, roi de France et d'Angleterre (1187- 1226), épouse, en 1200, Blanche de Castille (1188-1252), régente de 1226 à 1236. Ses enfants sont :

Louis IX, qui suit

Alphonse de Poitiers

Charles I d'Anjou, roi de Naples (1220-1285)

Robert I d'Artois (1215-1250), père de Robert II et grand-père de Robert III d'Artois

* Louis IX le Saint (1214-1270) épouse, en 1234, Marguerite de Provence (1227-1295) dont il a entre autres :

Philippe III le Hardi (1245-1285)

Isabelle, femme de Thibaut II, roi de Navarre

Robert de Clermont, son 6e fils, qui suit

* ROBERT de CLERMONT (1256-1318), seigneur de Bourbon, Charollais, Saint-Just et Creil, épouse Marie de Bourgogne, fille de Jean de Bourgogne et d'Agnès, dernière Dame de Bourbon, à la condition de porter le nom de ce fief.

           Blason de Bourbon ancien : D'or au lion de gueules, à l'orle de 8 coquilles d'azur.

 

 

* Son fils Louis I prend le nom de BOURBON et épouse Marie de Hainaut, fille de Jean II de Hainaut et de Philippe de Luxembourg. Louis I de Bourbon, le Boiteux ou le Grand, comte de La  Marche, Clermont, Castres .... a 2 fils :

Pierre, l'aîné; qui est la tige des Bourbon-Montpensier de la 1e branche, dont Charles III connu sous le nom de Connétable de Bourbon, des vicomtes de Lavedan, marquis de Malause et Bourbon-Busset

Jacques, le cadet, qui suit

   

* Jacques, comte de La Marche et de Ponthieu, seigneur de Condé, Carency ..., Connétable de France (1315-1361) épouse Jeanne de Châtillon Saint-Paul, Dame de Lucé, Condé et Carency, fille d'Hugues de Châtillon Saint-Paul, seigneur de Lucé, et de Jeanne d'Argies. Il en a :

Pierre (mort en 1361)

JEAN , époux de Catherine de Vendôme, qui suit

Jacques, seigneur de Préaux, tige des Bourbon-Préaux

Isabelle (morte en 1371), épouse de Louis, vicomte de Beaumont au Maine; puis de Bouchard VII, comte de Vendôme dont elle a Jeanne

 

* JEAN VII de VENDÔME, II de Bourbon-La Marche (1315-1393), Comte de Vendôme de 1371 à 1393, comte de Castres, seigneur de Lucé, Carency, l'Ecluse, Montagu, Combrailles, Lésignan et autres lieux, accède au comté par le fait de sa femme, à la mort simultanée de son beau-frère Bouchard VII, de sa sœur Isabelle et de sa nièce Jeanne en 1371. Il épouse, en 1364, CATHERINE de VENDÔME, dont il a :

Jacques II de Bourbon, comte de La Marche (1370-1438), comte de Castres, roi de Hongrie, Jérusalem et Naples-Sicile, épouse, en 1405, Béatrix de Navarre, fille de Charles III de Navarre et d'Anne de Castille, et, en 1445, Jeanne II, reine de Naples-Sicile, nièce de Jeanne I, sœur de Ladislas le Magnanime, roi de Naples, et veuve en 1435 de Guillaume d'Autriche l'Ambitieux, duc de Sterling. De sa 1e femme, il eut Eleonor de Bourbon, duchesse de Nemours qui eut de Bernard d'Armagnac, comte de Pardiac, Jacques d'Armagnac, comte de La Marche.

LOUIS I, comte de Vendôme, qui suit.

Jean de Bourbon, tige des Bourbon-Carency et des Bourbon-Duizant (cf. Annexes 4 et 5 ci-dessous)

Anne, Dame de Cailly, Quillebœuf et Bres normand, épousa Jean de Berry, comte de Montpensier puis Louis le Le Barbu, duc de Bavière.

Marie, Dame de Bretencourt, Cruval et Monquocu (morte en 1454), épouse Jean de Bennes, seigneur des Croix, sans postérité

Charlotte de Bourbon (morte en 1434) épouse, en 1409, Jean II de Lusignan, roi de Chypre (mort en 1432), fils de Jean I de Lusignan et de Valentine de Milan. Elle en eut Anne, femme, en 1431, de Louis, duc de Savoie, Marie, Jacques, sénéchal de Chypre sans postérité, et Jean III (mort en 1458), époux d'Hélène Paléologue, fille de Théodose, despote de Morée, et père de Charlotte, reine de Chypre.

Annexe 4 : BOURBON-CARENCY

Blason des Bourbon-Carency : De Bourbon-Vendôme à la bordure de gueules

 

 

Jean de Bourbon, seigneur de Carency, Savigny, Aubigny, Buquoy, l'Ecluse et Duizant, fils de Jean VII et de Catherine de Vendôme, avait épousé Catherine d'Artois, fille de Philippe, comte d'Eu et de Marie de Berry dont il n'eut pas d'enfants, puis, après une union adultère, Jeanne de Vendômois, fille d'Hamelin de Vendômois et Alix de Besse, épouse de Gervais de Ronsard auquel elle avait donné Jean, père d'André de Ronsard. Leurs enfants légitimés en 1458 sont :

 

Louis de Bourbon Le Brûlé, seigneur de l'Ecluse, mort en 1458 sans postérité

 

Pierre de Bourbon, né en 1424, n'eut pas d'enfant de Philippes de Plaines, fille de Thomas, seigneur de Maligny, mais engendra une fille illégitime, Catherine de Bourbon qui fut la femme de Bertrand de Salemard, seigneur du Plessis

     
    Blason de Pierre de Bourbon : De Bourbon-Vendôme à la bordure de gueules chargée en chef d'un besant d'or.
 

 

 

Jacques de Bourbon-Carency, qui suit

 

Jean

 

Philippe de Bourbon-Duizant (cf. Annexe 5 ci-dessous)

 

Jeanne

Jacques de Bourbon-Carency, seigneur d'Aubigny Rochefort et Buquoy, épousa en 1451, Antoinette de La Tour, fille Annet III de La Tour, seigneur d'Oliergues. Il en eut Charles (qui suit) et Jean, seigneur de Rochefort et Arson sans hoirs de Jeanne, fille de Jacques de l'Isle, seigneur du Fresne

 
 

Blason de Jacques de Bourbon-Carency, seigneur d'Aubigny : De Bourbon-Vendôme , à la bordure componée de 16 pièces d'or et de gueules

 

 

Charles de Bourbon-Carency, seigneur de Buquoy, épousa :

 

1°) 

Didière de Vergy, fille de Jean de Vergy, seigneur de Fonvent

 

   2°) 

en 1481, Antoinette de Chabannes, fille de Geoffroy de Chabannes, seigneur de Charlus

 

3°) 

en 1483, Catherine d'Alègre, fille de Bertrand d'Alègre, seigneur de Busset, baron de Puysagut.

   

Ses enfants sont Bertrand, mort en 1515 sans postérité, Jean, sans postérité, Louise, sans postérité, et Isabeau qui épousa en 1516 François d'Escars, seigneur de la Vauguyon

 

Annexe 5 : BOURBON-DUIZANT

 

Blason des Bourbon-Duizant : De Bourbon-Vendôme, à la bordure endenchée de gueules (alias : à la bordure échiquetée de 2 traits d'or et de gueules)

 

 

 

 

 

Philippe de Bourbon, seigneur de Duizant, fils de Jean de Bourbon et de Jeanne de Vendômois, époux de Catherine de Lalain, fille de Sance, seigneur d'Oprebaix et de Catherine de Robertsart, Dame d'Escaiblou et de Buille. Il en eut :

Antoine de Bourbon-Duizant qui épousa Jeanne de Habart, fille de Pierre de Habart, seigneur de Gournay, et de Marie de Rouchicourt, d'où :

 

Pierre, sans postérité

 

Philippe sans postérité

 

Jeanne épouse en 1489 de François Rollin, seigneur de Beauchamp et de Monnetay, sans postérité,

 

Eléonore sans postérité,

 

Andriette

 

* LOUIS I (1376-1446), Comte de Vendôme de 1393 à 1446. Second fils de Jean VII et de Catherine de Vendôme, il épouse :

1°) en 1414, BLANCHE de ROUCY, fille d'Hugues II de Roucy et de Blanche de Coucy. Blanche mourut en 1424.

 

 

Blason des Roucy : D'or au lion d'azur armé et lampassé de gueules

 

 

2°) en 1424, JEANNE de MONTFORT-LAVAL, fille de Jean dit Guy XIII de Montfort-Laval et d'Anne, Dame de Laval et Vitré.

 

Blason des Montfort-Laval : D'or à la croix de gueules chargée de 5 coquilles d'argent, cantonnée de 16 alérions d'azur.

 

 

Louis I écartela les armes des Bourbon-La Marche avec celles de sa mère et portait : Ecartelé, aux 1 et 4 de France à la bande de gueules chargée de 3 lionceaux d'argent ; aux 2 et 3 d'argent au chef de gueules, au lion d'azur armé, lampassé et couronné d'or brochant

 

 

Louis eut :

1°) de Jeanne de Montfort-Laval  :

JEAN VIII, comte de Vendôme, qui suit

Catherine, dite Gabrielle de Bourbon-Vendôme, morte sans alliance.

2°) de Sybille Boston, Anglaise, un bâtard, Jean de Bourbon, seigneur de Préaux, Vanssay et Bonneval (1420-1496)

 

Blason des Bourbon-Préaux : Parti, à dextre de Bourbon, à senestre de gueules à l'aigle d'or qui est Préaux.

 

 

Jean de Bourbon-Préaux épousa :

            1°) Jeanne d'Illiers des Radrets, fille de Jean d'Illiers des Radrets et de Catherine Maillé.

 

 

Blason des Illiers : d'or à 6 annelets de gueules. La branche des Radrets brise d'une étoile à 6 rais d'azur en abîme.

 

 

 

 

 

2°) 

Gilette Perdrielle, en 1451. Ses enfants sont :

 

Jean, curé de Lunay

 

François, chanoine de Saint-Georges de Vendôme (mort en 1540)

 

Jacques, sans postérité

 

Louise, épouse de Jean des Loges, seigneur de Toucheronde, gouverneur de Lavardin, dont elle eut Jacques des Loges, seigneur de Toucheronde

 

Mathurine (morte en 1483), épouse, en 1479, Pierre de Montigny, seigneur de La Bouesche (mort en 1489), d'où Françoise de Montigny

 

Marie qui épousa N... de La Valette puis Jacques de Gaudebert, seigneur de Forges

 

* JEAN VIII (mort en 1477), Comte de Vendôme de 1446 à 1477.

 

Blason : De Bourbon-La Marche qui devint ainsi de Bourbon-Vendôme, i.e. d'azur à 3 fleurs de lys d'or, à la bande de gueules chargée de 3 lionceaux d'argent brochant sur le tout

 

 

Il épouse, en 1454, ISABELLE de BEAUVAU, Dame de Champigny et de La Roche-sur-Yon, fille de Louis de Beauvau, sénéchal d'Anjou et de Marguerite de Chambley (morte en 1474)

 

Blason des Beauvau ; D'argent à 4 lions de gueules cantonnés, armés, lampassés et couronnés d'or.

 

 

D'où :

 

FRANÇOIS, comte de Vendôme, qui suit

Louis, tige des Bourbon-Montpensier et des princes de La Roche-sur-Yon (cf. Annexe 6 ci-dessous)

Jeanne I, épouse, en 1477, de Louis de Joyeuse, seigneur de Bothéon (mort en 1487), tuteur et curateur du comte François de Bourbon-Vendôme

Catherine (morte en 1525) épouse de Gilbert de Chabannes, seigneur de Curton, sénéchal de Limousin, sans postérité

Jeanne II de Bourbon-Vendôme (morte en 1511) épouse :

 

1°) en 1487, Jean II, duc de Bourbon, sans postérité

 

2°) en 1495, Jean I de La Tour d'Auvergne, d'où, d'une part, Anne de La Tour (morte en 1524, femme en 1505 de Jean Stuart, duc d'Albanie, sans postérité, et, d'autre part, Madeleine de La Tour qui aura de Laurent de Médicis, duc d'Urbin, frère du Pape Clément VII, Catherine de Médicis, reine de France

Charlotte (morte en 1520) épouse, en 1489, Engilbert de Clèves, comte de Nevers (mort en 1505) d'où postérité

Renée, abbesse de la Trinité de Caen (morte en 1531)

   

Jean VIII a eu également deux bâtards :

de Guyonne  Peigné dite de Vieuxville : Louis de Bourbon, évêque d'Avranches (mort en 1510)
   
 

Blason de Louis de Bourbon : De Bourbon-Vendôme, au filet d'argent mis en barre

 

 
de Philippine de Gournay : Jacques, bâtard de Bourbon-Vendôme (1453-1524), tige des Bourbon-Ligny et Bourbon-Rubempré (cf. Annexe 6 ci-dessous)
   
 

Blason de Jacques de Bourbon : De Bourbon-Vendôme, au filet d'or mis en barre

 

 
  Annexe 6 : BOURBON-MONTPENSIER, princes de LA ROCHE-SUR-YON
   
  * Louis, comte de Champigny, prince de La Roche-sur-Yon (mort en 1520)
   
 

Blason : De France à la bande de gueules chargée en chef d'un croissant d'argent (alias : au bâton péri en bande de gueules chargé en chef d'un croissant d'argent)

 

 

 

 

 

 

Il épouse, en 1504, Louise de Bourbon, comtesse de Montpensier de la première maison, fille de Gilbert de Bourbon-Montpensier et de Claire de Gonzague-Mantoue (morte en 1561). D'où :

 

Louis II le Bon, qui suit

 

Charles, prince de La Roche-sur-Yon, duc de Beaupréau (mort en 1565), épouse Philippes de Montespédon (morte en 1578, fille de Joachim de Montespédon, seigneur de Beaupréaux et de Jeanne de La Haye. D'où, Henri, marquis de Beaupréaux (1545-1560), Jeanne, et Suzanne qui épouse, en 1539,Claude I, seigneur de Rieux

     
 

Blason des Montespédon : Ecartelé, au 1 de sable au lion d'argent armé et lampassé de gueules qui est Montespédon ; au 2 de gueules semé de fleurs de lys d'or qui est Châteaubriant ; au 3 de gueules à 6 fusées d'hermine, 3 et 3, qui est Dinan ; au 4 d'or à 2 fasces de gueules, à l'orle de 9 merlettes  de même qui est La Haye-Passavant ; sur le tout, d'hermine qui est Bretagne.

 

 

 

Charles eut un fils illégitime, Jacques dit Helvis de La Roche-sur-Yon, évêque de Langres

*  Louis II le Bon, duc de Montpensier, seigneur de Dombes, Cluys et autres lieux (1513-1582)
     
  Blason : De France à la bande de gueules chargée en chef d'un compon d'or au dauphin d'azur
 

 

 

Louis II épouse :

 

1°) en 1538, Jacqueline de Longvic, fille de Jean de Longvic, comte de Bar-sur-Seine, et de Jeanne, bâtarde d'Angoulême

   
  Blason des Longvic :  D'azur à la bande d'or
 

 
  2°) en 1570, Catherine de Lorraine (1551-1596), fille de François, duc de Guise et d'Anne d'Esce.
   
 

Blason de Lorraine (Guise) : Parti de 3, coupé d'1 : au 1 fascé d'argent et de gueules de 8 pièces qui est Hongrie; au 2 d'azur  semé de fleurs de lys d'or au lambel à 3 pendants de gueules qui est Anjou-Sicile ; au 3 d'argent à la croix potencée cousue d'or cantonnée de 4 croisettes du même qui est Jérusalem ; au 4 d'or à 4 pals de gueules qui est Aragon ; au 5 et 1 de la pointe, d'azur semé de fleurs de lys d'or, à la bordure de gueules qui est Anjou ; au 6 d'azur au lion contourné d'or armé, lampassé et couronné de gueules qui est Gueldres ; au 7 d'or au lion de sable armé, lampassé et couronné de gueules qui est Julliers ; au 8 d'azur semé de croix recroisetées au pied fiché d'or, à 2 barbeaux adossés du même qui est Bar; sur le tout, d'or à la bande de gueules chargée de 3 alérions d'argent qui est Lorraine ;  au lambel à 3 pendants de gueules sur le tout mis en chef, qui est la brisure des Guise, premiers cadets de Lorraine.

 

 

 

De son mariage avec Jacqueline de Longvic, Louis II de Bourbon Montpensier eut :

 

François, qui suit

 

Françoise (morte en 1587), épouse, en 1558, Henri Robert de La Marck, duc de Bouillon, prince de Sedan, fils de Robert de La Marck  

 

Anne épouse, en 1561, François de Clèves, duc de Nevers (morte en 1563)

 

Jeanne, abbesse de Sainte-Croix de Poitiers et Jouarre (1602-1624)

 

Charlotte (morte en 1582) épouse Guillaume de Nassau, prince d'Orange, d'où postérité

 

Louise (1548-1586), abbesse de Marmoutier

     
* 

François, duc de Montpensier, prince de La Roche-sur-Yon en 1560 à la mort de son oncle Charles de Bourbon, prince de La Roche-sur-Yon, marquis de Beaupréau, vécut de 1542 à 1592 et fut dauphin d'Auvergne

     
 

Blason  des Bourbon-La Roche-sur-Yon, i.e: De France à la bande de gueules chargée en chef d'un compon d'or au dauphin d'azur

 

 
  Il épouse, en 1566, Renée d'Anjou, marquise de Mézières, fille de Nicolas d'Anjou et de Gabrielle de Mareuil
   
  Blason de Renée d'Anjou : De France au bâton d'argent en barre ; à la bordure de gueules
 

 
 

D'où :

 

* Henri de Bourbon, duc de Montpensier, prince de La Roche-sur-Yon (1573-1608), épouse, en 1597, Henriette Catherine, duchesse de Joyeuse, comtesse du Bouchage, fille d'Henri de Joyeuse, maréchal de France, et de Catherine de La Valette.

   
 

Blason des Joyeuse : Ecartelé, aux 1 et 4 palé d'or et d'azur, au chef de gueules chargé de 3 hydres d'or qui est Joyeuse ; aux 2 et 3 d'azur au lion d'argent, à la bordure de gueules chargée de 8 fleurs de lys d'or qui est Saint-Didier ; sur le tout, écartelé d'or et d'azur qui est Batarnay.

 

 
 

D'où :

 

* Marie de Bourbon, duchesse de Montpensier (1605-1627), épouse, en 1626, Gaston Jean Baptiste de France, duc d'Orléans, dont elle a Mademoiselle de Montpensier (1627-1693)

 
 
  Annexe 7 : BOURBON-LIGNY et RUBEMPRÉ
   
 

* Jacques, bâtard de Bourbon-Vendôme, gouverneur de Valois et Vendômois (1453-1524) Il épouse en 1505 Jeanne de Rubempré.

   
 

Blason : Ecartelé aux 1 et 4 de Bourbon-Vendôme brisé d'un filet de sable en barre ; aux 2 et 3 d'argent à 3 jumelles de gueules qui est Rubempré – alias : Parti de bâtard de Bourbon-Vendôme et de Rubempré

 

 
 

D'où :

 

Claude, qui suit

 

André

 

Jean, seigneur de Rubempré, abbé de Cuissy à Laon

 

Jacques, archidiacre de Reims

 

Catherine, épouse Jean d'Estrées, de Vallières et de Cœuvres, d'où Antoine d'Estrées qui épouse Françoise Babou de la Bourdaisière, fille de Jean Babou et de Françoise Robertet. D'eux est issue Gabrielle d'Estrées qui se séparera de son mari, Nicolas d'Amerval pour suivre Henri de Bourbon-Vendôme, roi de Navarre, puis roi de France sous le nom d'Henri IV.

 

Madeleine, abbesse de Saint-Etienne à Reims

     
  * Claude de Vendôme, seigneur de Bourbon-Ligny (1515-1595)
     
   Blason : De Bourbon-Vendôme brisé d'un filet de sable en barre
 

 
  Il épouse en 1542 Antoinette de Bours, vicomtesse de Lambercourt
   
  Blason :  D'argent à la croix ancrée de gueules
 

 
 

D'où :

 

Antoine de Bourbon-Ligny mort en 1594 sans postérité

 

Claude, femme de Jean IV, seigneur de Rambures, sans postérité

 

Anne, femme de Claude de Créquy, d'où postérité

     
 

Claude de Bourbon-Ligny eut également un fils illégitime, Jacques, bâtard de Bourbon-Ligny, seigneur de Levigny et Courcelles qui eut, de Louise de Gouy, François-Claude de Levigny, François-Charles, Marguerite, Marie-Gabrielle et Antoinette.

 

* FRANÇOIS (1470-1495), Comte de Vendôme de 1477 à 1495, d'abord sous la tutelle de son beau-frère Louis de Joyeuse, seigneur de Bothéon.

  Blason : de Bourbon-Vendôme avec le collier de Saint-Michel.

Il épouse en 1487 MARIE de LUXEMBOURG SAINT-PAUL, veuve de Jacques de Savoie, comte de Romont, fille de Pierre II de Luxembourg Saint-Paul et de Marguerite de Savoie.

 

Blason : D'argent au lion de gueules  à la queue nouée fourchée et passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or (alias : lampassé d'azur).

 

 
 

D'où :

 

CHARLES I, duc de Vendôme, qui suit

 

François de Bourbon (1491 – 1545), comte de Saint-Paul et Chaumont, duc d'Estouteville, fait chevalier par Bayard

     
  Blason : Ecartelé, aux 1 et 4 de Bourbon-Vendôme, aux 2 et 3 de Luxembourg
 

 
    Il épouse, en 1534, Adrienne, duchesse d'Estouteville (1512-1560)
     
   

Blason : Burelé d'argent et de gueules, au lion de sable armé, lampassé et couronné d'or brochant (alias : colleté d'argent)

 

 
   

D'où  :

   

François II (1536-1546)

   

Marie de Bourbon, duchesse d'Estouteville, comtesse de Saint-Paul (1539-1601)

       
                Blason : Ecartelé, aux 1 et 4 de Bourbon, aux 2 et 3 d'Estouteville
 

 
     

Elle épouse :

     

1°) Jean de Bourbon, comte de Soissons.

     

2°) François II de Clèves.

     

3°) Léonor d'Orléans, duc de Longueville, d'où la branche d'Orléans-Longueville et Estouteville.

         
 

Louis, cardinal de Bourbon (1492-1557).

 

Antoinette de Bourbon (1494-1583) épouse Claude de Lorraine, duc de Guise, d'où progéniture.

 

Louise de Bourbon, abbesse de Fontevrault (1495-1575).

         

François avait eu, d'Isabeau de Grigny, un enfant illégitime : Jacques, bâtard de Bourbon.